Aucun des portraits de la France “abandonnée” ne va au fond des choses : corruption, incompétence, orgueil, omniprésence des cabinets d’études bidon, budgets fléchés vers un beau frère ou un gendre, permis de construire douteux, etc, le tout sous la houlette aveugle des “marcheurs”.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Vous êtes désormais des dizaines de milliers chaque jour à lire La Lettre Patriote ! Nous avons besoin que chacun nous aide dans la mesure de ses moyens.

Si vous pensez que nous faisons un bon travail, s'il vous plaît choisissez l'abonnement qui vous correspond EN CLIQUANT ICI.

Merci !
Julien Michel