DR
DR

Le procureur de la République près le TGI de Nice revient sur ses déclarations concernant les circonstances dans lesquelles Geneviève Legay a été blessée, samedi dernier, en tombant sur un plot métallique.

Le procureur admet finalement que la septuagénaire, militante d’Attac, a été bousculée par un policier alors qu’il avait affirmé le contraire lors d’une conférence de presse il y a quelques jours.

C’est « un policier isolé et dépourvu de bouclier » qui a « provoqué la chute » de la manifestante, dit-il, soulignant que l’action de dispersion était « totalement légitime ».

Le procureur décide d’ouvrir une information judiciaire pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique ». Elle est confiée à plusieurs juges d’instruction.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote