Shutterstock
Shutterstock

Les organes de presses français subventionnés par nos impôts sont en permanence à l’affut des supposées fake-news (“infox”) de la presse libre en ligne. Certains organes comme Le Monde ou – ne riez pas – Libération (!) – sont même chargés par Facebook de sanctionner ce qui ne correspond pas à la doxa officielle en apposant des avertissements sur les contenus que vous publiez, et en vous condamnant au silence si vous recommencez à publier quelque chose qui n’est pas validé par cette presse ultra-politisée.

Or, réagissant au choix du candidat américain démocrate Biden de Kamala Harris comme colistière pour l’élection présidentielle de cette année, la presse française donneuse de leçons, unanime dans son inculture et sa paresse, a publié une énorme fake news.

Kamala Harris, 55 ans, devient ainsi la première femme noire sur un “ticket” présidentiel dans l’histoire des Etats-Unis

Le Monde

Sénatrice, ex-procureure de Californie, Kamala Harris accumule les titres de pionnières depuis le début de sa carrière. Elle devient la première femme noire colistière d’un candidat à la présidence américaine.

Le Figaro

La sénatrice de 55 ans, devient ainsi la première femme noire sur un ticket présidentiel dans l’histoire des États-Unis.

Ouest France

Un choix historique. Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a choisi la sénatrice Kamala Harris pour défier avec lui Donald Trump le 3 novembre, première femme noire colistière aux États-Unis qui pourrait aussi devenir la première vice-présidente.

L’Express

Dans une décision historique, le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a choisi la sénatrice Kamala Harris pour défier avec lui Donald Trump le 3 novembre, première femme noire colistière aux Etats-Unis qui pourrait aussi devenir la première vice-présidente.

La Dépêche

Si ces encartés, pour certains diplômés de Sciences-Po, avaient eu la moindre once de culture – ou, au moins, l’envie de travailler un peu – ils se seraient souvenu d’Angela Davis, qui n’est pas une illustre inconnue, et qui est, accessoirement, toujours en vie !

A. Davis, 2017

Professeur de philosophie et militante du mouvement des droits civiques aux États-Unis, membre des Black Panthers, Angela Davis est une icône de la gauche de la gauche américaine. Or, elle fut par DEUX FOIS candidate à la vice-présidence américaine, en 1980 et 1984, pour le compte du Parti communiste américain.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote