Vue d'artiste du futur A321XLR. © Airbus
Vue d'artiste du futur A321XLR. © Airbus

C’est une excellente nouvelle révélée par nos confrères du Journal de l’Aviation. Ce matin, le groupe Airbus a choisi le site du sud de la France au lieu de Hambourg, Allemagne, pour créer une nouvelle ligne d’assemblage final de l’A321neo. Jusqu’à maintenant, cet avion était produit à la fois en Allemagne et aux États-Unis.

Cette installation devrait permettre de créer un saut technologique, précise Michael Schoellhorn, directeur des opérations d’Airbus. Elle devrait intégrer un certain nombre d’innovations avec « les dernières technologies numériques, dans le cadre d’une modernisation du système de production de l’A320 à Toulouse », ajoute le constructeur dans son communiqué.

Selon Michael Schoellhorn, Airbus va « gagner en capacité et flexibilité globale de production pour l’A321 ». Il s’agit ainsi de répondre à la « forte demande qui atteint des niveaux sans précédent pour notre famille leader A320neo, en particulier ses dérivés A321 long-courrier (LR) et très long-courrier (XLR) ».

Il faut se souvenir que l’A321neo est à la tête d’un carnet de commandes de 3255 appareils, dont 290 ont déjà été livrés. Avec 490 commandes brutes en 2019, c’est l’avion commercial qui s’est le mieux vendu à travers le monde l’an dernier. A lui seul, l’A321XLR – lancé en juin 2019 au salon du Bourget – a récolté plus de 450 commandes fermes et engagements auprès de 22 opérateurs en seulement six mois.

C’est une excellente nouvelle pour l’industrie française en ce début d’année.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote