DR
DR

Entre la France et la Suède et les États-Unis, une guerre sans pitié s’est déclenchée pour entrer en possession de précieux masques produits en Chine. Avec à la clef quelques événements étonnants.

Tout commence le 5 mars lorsque la France réquisitionne, à Lyon, 4 millions de masques appartenant à l’entreprise suédoise Mölnlycke, un géant du secteur médical spécialisé dans les produits jetables (masques, blouses pour bloc opératoires, etc.). Deux jours auparavant, le président Emmanuel Macron a signé un « décret de réquisition » permettant au gouvernement, comme en temps de guerre, de saisir tous stocks de produits et matériels se trouvant sur le territoire français afin de lutter contre le Covid-19.

Après cette saisie, le gouvernement Suédois est entré en furie.

Et ce sont les États-Unis qui sont venus ensuite en quelque sorte venger la Suède, directement sur le tarmac de l’aéroport de Shanghai. Des masques commandés en Chine par la région Grand Est ont été “rachetés” directement par les Américains sur le tarmac des aéroports d’où doivent partir les avions de livraison. Ces derniers changent donc leurs plans de vol pour se diriger vers les Etats-Unis au lieu de la France ! Le président de la région Paca, Renaud Muselier, s’était également plaint mardi d’une telle pratique de la part d’acheteurs américains…

Quand on vous dit que c’est la guerre…

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote