DR
DR

Soframe, entreprise basée à Hangenbieten (Bas-Rhin), vient de décrocher un contrat de 90 véhicules blindés pour la gendarmerie nationale. Selon nos confrères de France Bleu, ces véhicules remplaceront  progressivement les blindés utilisés actuellement par la gendarmerie.

Un engin robuste et puissant qui offre sécurité et confort pour des personnels déployés dans la durée“, décrit Soframe dans un communiqué pour présenter son véhicule blindé de maintien de l’ordre (VBMO). L’entreprise alsacienne, filiale du groupe LOHR, est basée à Duppigheim et va livrer 90 véhicules blindés à la gendarmerie nationale a annoncé ce jeudi le ministère de l’Intérieur.

Le blindé en lui-même est conçu pour répondre “au durcissement des menaces pouvant peser sur notre communauté nationale comme le terrorisme et toutes les formes nouvelles de violence extrême, détaille l’entreprise. A l’intérieur, il peut “embarquer la totalité des équipements de protection, de communication, d’autonomie et de riposte exigée par la Gendarmerie nationale“, ajoute Soframe, qui a été le premier constructeur français de véhicule blindés entre 2017 et 2019.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote