DR
DR

La Commission européenne a reçu une notification de la France, qui dit avoir rétabli des contrôles aux frontières depuis les attentats djihadistes du 13 novembre 2015. Ils sont reconduits depuis tous les six mois, par dérogation aux règles de la libre-circulation dans l’espace Schengen. Cette fois, outre «une menace terroriste (qui) reste élevée», la France a mis en avant des raisons sanitaires liées à la pandémie de coronavirus pour justifier ces contrôles.

Au total, 13 États de l’Union européenne, ainsi que la Suisse et la Norvège, également membres de Schengen, ont rétabli des contrôles aux frontières en raison de l’épidémie de Covid-19.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote