Nos confrères de Valeurs Actuelles informent que des forces de l’ordre viendront renforcer la sécurité des sièges du RN et de Renaissance, ainsi que de l’Assemblée nationale, de Matignon et de l’Élysée lors du second tour des élections législatives. Paris sera également survolé par des drones.

Pour rappel le préfet de police de Paris, Laurent Nuñez comme le révèle TF1, a interdit la tenue d’une manifestation non déclarée par l’organisation d’ultragauche Action antifasciste Paris Banlieue devant l’Assemblée nationale ce dimanche soir. Dans son arrêté que s’est procuré Valeurs actuelles, il précise que les membres de cette organisation « sont habitués à mener des actions violentes, à commettre des dégradations et des violences contre les personnes, notamment lors de manifestations à caractère revendicatif ». Ce groupe comptait Clément Méric, militant mort en 2013.

« Au vu du contexte actuel, les effectifs feront preuve d’une vigilance renforcée sur l’ensemble des dispositifs » , une mesure qui implique toute la ville de Paris, indique la Préfecture de police de Paris dans une note obtenue par Valeurs actuelles. La sécurité sera assurée par des effectifs de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) ainsi que par des forces mobiles comme les CRS et les gendarmes mobiles.

Print Friendly, PDF & Email