DR
DR

Le président Macron envisage une cérémonie aux Invalides en présence de Vladimir Poutine. Et serait prêt à célébrer Napoléon, contrairement à ses prédécesseurs. L’illustre divisionnaire de Napoléon serait honoré aux Invalides à Paris en présence du président russe, avant d’y être inhumé, dans le caveau des gouverneurs, temple s’il en est des grands soldats français.

Ce dossier s’est accéléré le 9 décembre avec la venue de Vladimir Poutine au sommet de Paris. Le président français aurait évoqué le sujet avec son homologue russe et décidé de mettre à profit la découverte du corps du général d’empire, enterré au cœur de la citadelle de Smolensk, ville où il mourut le 22 août 1812 de ses blessures reçues durant la bataille de Valoutina Gora, au début de la campagne de Russie.

Du côté de l’armée française, le feu vert pour cet hommage officiel a rapidement été donné après une ultime vérification auprès des archives afin de s’assurer qu’aucune exaction ne pouvait entacher la longue carrière militaire du général. Or, le général Gudin, homme aussi discret que valeureux soldat, n’a suscité que des éloges. Gudin était issu d’une dynastie de militaires qui a compté quatre généraux de division en trois générations, tous brillants soldats.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote