Shutterstock
Shutterstock

Peu à peu, tous les éléments qui peuvent mener à une confrontation interne de type guerre civile se mettent en place. Ainsi, les Français ont perdu toute confiance dans le gouvernement pour les protéger du terrorisme.

C’est ce qu’indique le dernier baromètre sécurité Fiducial/Odoxa que révèle Le Figaro et réalisé après la décapitation du professeur d’histoire-géographie Samuel Paty à Conflans-Saint-Honorine (Yvelines).

Ainsi, seuls 26% de nos concitoyens font encore confiance aux autorités pour les protéger, ce qui représente une baisse spectaculaire de 18 points depuis le mois de juillet et de 7 points en une semaine. «En ce mois d’octobre, le crédit relatif du gouvernement sur la question terroriste s’effondre totalement» concluent les auteurs du baromètre.

Les Français sont donc désormais une écrasante majorité à avoir compris que l’exécutif ne les protègerait pas, et ceci peut avoir des conséquences dramatiques. Si les attentats qui sèment la terreur dans notre pays devenaient de plus en plus fréquents et s’attaquaient à des cibles émotionnellement puissantes, rien ne pourrait alors probablement arrêter la fureur du peuple…

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote