Photo : Maria Oswalt
Photo : Maria Oswalt

Le 24 avril 2018, moins de deux mois après son entrée en fonction comme ministre-président de Bavière, le conservateur Markus Söder faisait adopter un décret stipulant qu’« une croix [chrétienne soit] accrochée de façon bien visible à l’entrée de tous les bâtiments publics afin d’exprimer l’identité historique et culturelle de la Bavière ».

Mais comme c’est le cas en France lorsqu’il s’agit de symboles religieux dans l’espace public, la Fédération pour la Libre Pensée a esté en justice contre cette décision. Le Tribunal administratif fédéral vient de rendre sa décision. Dans un arrêt rendu le 19 décembre 2023, cité par nos confrères du Monde, le tribunal reconnaît que « la Croix est objectivement un symbole de la foi chrétienne ». Mais que le fait d’en accrocher une à l’entrée de tous les bâtiments publics ne constitue pas une atteinte à la liberté de croyance, garantie dans l’article 4 de la Constitution allemande.  

Toujours selon Le Monde, les juges indiquent qu’il est précisé dans le décret de 2018 que les croix en question visent à affirmer « l’identité culturelle et historique de la Bavière ». A ce titre, « leur accrochage dans les bâtiments publics ne contredit pas le principe fondamental d’ouverture de l’Etat aux autres confessions ». 

Print Friendly, PDF & Email