DR
DR

Pour Jean-Luc Mélenchon, ce n’était déjà pas la joie d’un point de vue politique, mais maintenant un volet judiciaire vient s’ajouter à ses déboires.

Le député de La France insoumise (LFI) va comparaître le 19 septembre devant le tribunal correctionnel pour les faits qui se sont déroulés pendant la tentative de perquisition avortée du siège du mouvement, à Paris, le 16 octobre 2018. Il a été cité par le parquet de Bobigny pour actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire, rébellion et provocation, selon des informations révélées par L’Express et confirmées par Le Monde, jeudi 27 juin.

Le leader « insoumis » sera accompagné de ses complices : le député européen et responsable de LFI, Manuel Bompard, les députés Alexis Corbière et Bastien Lachaud, le conseiller d’Etat Bernard Pignerol ainsi que l’attachée de presse du mouvement, Muriel Rozenfeld, font également l’objet d’une citation directe de la procureure de Bobigny.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote