Capture TF1
Capture TF1

C’est un extrait qui est curieusement passé assez inaperçu dans le récent entretien avec Édouard Philippe publié par nos confrères du Point.

« Je ne suis pas le plus sarkozyste du lot, mais quand Nicolas Sarkozy dit que la crise de l’immigration n’a pas commencé, il a raison ! »

Nouveauté dans son discours, Édouard Philippe défend une modification des traités en la matière.

« Si vous voulez faire une politique d’asile européenne, il faut que les pays européens se mettent d’accord et il faudra changer la Constitution. Il faut aussi s’interroger sérieusement sur l’accord franco-algérien. On peut même parler de la Convention européenne des droits de l’homme, de la Convention de Genève. Le cadre juridique tel qu’il est fixé et tel qu’il est interprété est un système qui contraint et qui empêche un changement radical. »

Print Friendly, PDF & Email