DR
DR

Course poursuite, taser, prison 

Bachir A. est originaire de Palestine, il a 19 ans. Il se trouve en France en situation irrégulière, il survit dans un squat et de petits travaux non déclarés. Ce jeune homme est connu des services de la justice depuis le 27 mai dernier. Il a en effet été condamné pour vol à une petite peine avec sursis.[…]

Course poursuite, accidents, drogue 

Une seconde affaire de course poursuite s’apprête à être étudiée. Cette fois-ci les conséquences sont plus importantes. Sofiane S. 21 ans est amené par l’escorte dans le box des accusés. Le juge présente les faits qui lui sont reprochés. Ils sont nombreux : refus d’obtempérer, conduite sans assurance, conduite sous stupéfiant, rébellion, refus de se soumettre aux dépistages légaux et diverses infractions aux codes de la route.[…]

Violences conjugales 

Deux hommes dans deux affaires différents sont condamnés à des peines de prisons pour violences conjugales. Le premier Kader. K. est accusé de violences sur sa femme Sonia. Mariés depuis 2009, le couple ne connait que des disputes. A la barre, sa femme raconte son calvaire : « Il a changé lorsqu’il a eu la nationalité française. Il frappe sur nos filles régulièrement, il est agressif. Le 31 juillet il m’a donné 4/5 coups de poings ». […]

L’autre homme condamné est accusé par deux femmes de violences. Florian B. menace et bat ses deux dernières compagnes depuis 2019.[…]

Frotteur lillois 

A 18h30 le cas le plus complexe est jugé. Sémir D. se présente à la barre des accusés. On lui reproche des atteintes sexuelles en état ivresse dans le métro lillois sur diverses femmes.[…]

Malheureusement, Sémir D. est déjà connu pour des faits similaires. Par deux fois il a été condamné pour agressions sexuelles, aujourd’hui il encoure une peine de 14 ans de prison ferme…[…]

Le Tribunal le condamne à 4 mois de prison ferme et 4 mois de sursis.[…]

L’article dans son intégralité sur VL Média

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote