Shutterstock
Shutterstock

Le retrait de billets au DAB (distributeur automatique de billets) va coûter de plus en plus cher, partout dans le monde, y compris en France.

Les banques prétendent désormais que l’installation et l’entretien de distributeurs constitue une dépense importante. Comprenez : ils viennent juste de le découvrir ! En fait, selon les informations à notre disposition, il faut compter environ 35.000 euros pour l’achat d’un distributeur, auxquels s’ajoutent des frais de maintenance et l’approvisionnement de la machine.

Lorsque vous retirez vos espèces dans une banque concurrente, celle-ci réclame une commission de 57 centimes à votre propre banque pour le service qu’elle vous a rendu. Votre banque considère donc qu’elle vous fait un cadeau (ne riez pas !) lorsqu’elle n’exige aucune contrepartie financière à un retrait dans un DAB qui ne lui appartient pas.

Pour faire des économies, les banques suppriment les distributeurs jugés non rentables. 5.000 distributeurs ont ainsi disparu ces six dernières années.

En fait, toutes ces contorsions aux prétextes économiques cachent mal la réalité que tout un chacun a déjà comprise : les autorités ne veulent plus que nous manipulions de liquide. Le liquide, c’est la liberté, le respect des choix privés, l’impossibilité de traçage, etc. Mais surtout, le liquide, c’est la possibilité de faire plonger le système bancaire, qui ne possède pas grand-chose en réelles liquidités.

Tout le monde s’inquiète des fake news, et pendant ce temps là, tout le système bancaire international survit sur de la fake money. Et tout le monde s’en moque. Bienvenue dans un monde qui marche cul par-dessus tête.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote