Shutterstock
Shutterstock

L’ancien ministre refait parler de lui depuis la découverte de son cumul de deux revenus.

Dans ces périodes où chaque élu est scruté avec attention par la population, la situation d’Hervé Gaymard interroge. En effet, l’ancien ministre de Jacques Chirac cumule sa rémunération de président du conseil départemental de Savoie (4.033 euros net par mois) avec un revenu de haut fonctionnaire du ministère de l’économie (7.596 euros net). Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Bien évidemment, tout ceci est 100% légal. Mais moral ? Et c’est là que le bât blesse.

A l’époque où il était ministre de l’Economie, en 2005, Hervé Gaymard n’était pas resté bien longtemps à Bercy : il avait démissionné après les révélations du Canard enchaîné sur l’appartement de 600 m2 qu’il occupait avec sa famille, dont le loyer de 14.000 euros était entièrement réglé par l’Etat… alors que le ministre était lui-même propriétaire d’un appartement parisien et assujetti à l’ISF.

Une précision qu’il avait oublié d’indiquer, mais qui l’avait obligé à quitter son portefeuille puis à rembourser les loyers réglés par l’Etat.


Puisque vous êtes ici...

Chers amis,

Vous êtes désormais des dizaines de milliers chaque jour à lire La Lettre Patriote !
Maintenir ce service en toute sécurité a un coût de plus en plus important, et nous avons besoin que chacun nous aide dans la mesure de ses moyens.

Pour cette raison, nous avons mis en place quatre types d'abonnements.

Vous pouvez choisir le plan qui vous correspond et vous abonner directement par carte bancaire EN CLIQUANT ICI.

Merci !
Julien Michel