DR
DR

Après avoir joué les matamores, en fustigeant la junte des putschistes de Niamey, les Français apprennent avec consternation que Macron-Jupiter a décidé de rappeler notre ambassadeur et de fermer la base militaire.

Cette brillante pantalonnade survient après le Mali et le Burkina-Faso d’où la France est priée de déguerpir… C’est une déculottée diplomatique magistrale, la France est humiliée par l’incompétence totale du locataire de l’Élysée. Il ne s’agit pas là d’un épisode, d’un échec unique dont l’écho même désastreux serait masqué par de multiples succès. La politique étrangère d’Emmanuel Macron est une litanie de bévues, de revers…

• Au Liban il tance vertement la classe politique libanaise, pour n’aboutir à rien, sauf à se fâcher avec le tout Beyrouth .

• En Europe, à Bruxelles il se fait rouler dans la farine par les Allemands qui bloquent l’inscription du nucléaire dans la liste de la taxinomie des énergies ; les Allemands mettent toute leur vigueur pour dézinguer le parc nucléaire français, ils financent les écolos français anti-nucléaires.

• Mieux encore, on apprend que les beaux projets franco-allemands de coopération militaire sont remis en cause par les industriels allemands dès le lendemain de leur annonce tonitruante par le gouvernement français, c’est le cas du char ; sans oublier que Berlin en matière d’armement achète systématiquement américain.

• Le couple franco-allemand est une utopie macronienne !

• Maroc : c’est la glaciation des relations avec le Roi, les relations franco-marocaines sont exécrables, il n’y a plus d’ambassadeur marocain à Paris depuis des mois !  

• Alger prend la France pour le bouc émissaire idéal et l’accuse d’être la cause de ses échecs répétés ; il est vrai que Macron a donné des verges pour se faire battre en qualifiant la colonisation de crimes contre l’humanité !

• Après avoir déclaré que l’OTAN était en mort cérébrale, il ne jure aujourd’hui que par cette machine américaine, qui assure à Washington la mainmise sur tous les pays européens.

• Pour couronner le tout, E. Macron n’a pas ménagé ses florilèges méprisants sur les Africains, sans oublier sa tenue débraillée une nuit à Kinshasa, donnant une singulière image d’un chef d’État !

On est bien loin de ce que disait le général de Gaulle sur le Rang que devait tenir la France :

« Il faut à la force, pour tenir son rang, un certain caractère »

Ce dont Emmanuel Macron est dépourvu !

Print Friendly, PDF & Email