C’est désormais Thierry Breton qui l’avoue : « l’idée c’est que la commission européenne puisse lever de l’impôt ». La logique fédérale se met en place.

Print Friendly, PDF & Email