DR
DR

L’éditeur des aventures de Tintin, Casterman, est favorable à l’insertion dans l’album « Tintin au Congo » d’un encart apportant des éléments de contexte sur la réalisation de l’oeuvre d’Hergé au début des années ’30 du siècle passé.

Le député bruxellois Kalvin Soiresse Njall s’est étonné, sur le plateau du JT de la très socialiste RTBF, que « Tintin au Congo » ne réapparaisse pas dans l’actualité de ces dernières semaines. Le parlementaire – d’origine togolaise – ne demande pas de supprimer l’album (!), ce serait « contreproductif », dit-il, « mais il faut absolument de la contextualisation à l’intérieur ».

Le député, fondateur du collectif Mémoire coloniale, estime que cela peut se faire par exemple en demandant à un dessinateur de réaliser « un dessin de mise en garde avec un petit texte » au début de la BD…

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !