DR
DR

Je lis parfois des critiques plus ou moins feutrées envers le patron de LVMH, l’un des hommes les plus riches du monde. En France, le peuple n’aime pas les riches. Aujourd’hui, je trouve ces critiques absolument honteuses, au regard de ce qu’a entrepris LVMH pour la France.

Le groupe de luxe fabrique « en grande quantité » du gel hydroalcoolique sur trois de ses sites de production français dédiés d’ordinaire à ses parfums et cosmétiques (Dior, Guerlain et Givenchy), et le donne aux hôpitaux.

Ces gels sont « livrés gracieusement aux autorités sanitaires françaises, prioritairement » aux 39 hôpitaux de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), une initiative qui durera « le temps nécessaire », dit le groupe.

Mais ce n’est pas tout. Devant l’incurie gouvernementale concernant les masques, l’entreprise de Bernard Arnault “a réussi, grâce à l’efficacité de son réseau mondial, à trouver un fournisseur industriel chinois capable de livrer dix millions de masques en France dans les prochains jours (sept millions de masques chirurgicaux et trois millions de masques FFP2)”, indique l’entreprise dans un communiqué. La maison mère de Louis Vuitton, Christian Dior et Guerlain va financer « intégralement » cette première livraison, d’une valeur d’environ cinq millions d’euros.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote