DR
DR

Un homme a été placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête ouverte pour le meurtre de Victorine Dartois. Selon nos informations, le suspect a reconnu être à l’origine du meurtre de la jeune femme retrouvée morte noyée dans un ruisseau à Villefontaine, en Isère, le 28 septembre dernier.

Pendant près de trois semaines, 47 enquêteurs ont entendu 130 témoins et contacté 662 personnes lors de l’enquête de voisinage avant de parvenir à identifier l’auteur de ce crime.

Un père de famille âgé de 25 ans a été interpellé mardi 13 octobre vers 15h20 par la section de recherche de la gendarmerie de Grenoble, et placé en garde à vue. Une perquisition a été réalisée à son domicile durant son interrogatoire.

L’homme est connu des services de la gendarmerie et de la justice pour différents délits de droit commun.

L’interpellation de cet individu survient trois semaines après la mort de Victorine Dartois. Une enquête pour meurtre, enlèvement et séquestration avait été ouverte, la thèse accidentelle ayant été formellement écartée par les enquêteurs.

L’ADN du suspect va être comparé avec celui retrouvé sur le corps de la jeune femme.

Le mis en cause aurait été aperçu sur les lieux du drame par une personne qui a alerté la gendarmerie selon Le Parisien. Le tueur présumé n’était pas un proche de la victime précisent nos confrères. Toutefois, il est domicilié dans le quartier des Fougères à Villefontaine, là où la famille de Victorine vit, selon des sources concordantes.

« Pour des raisons tenant au secret de l’instruction et  à l’efficacité de l’enquête, le parquet de Grenoble ne communiquera pas pour l’instant d’autres détails complémentaires », indique le parquet dans un communiqué.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote