Emmanuel Macron - Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock
Emmanuel Macron - Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock

… des commémorations ! Ça, il faut l’avouer, personne ou presque ne lui nie un certain talent comme maître de cérémonie des enterrements nationaux. Idem en ce qui concerne les discours vibrants pour nos camarades morts au combat. Macron, on a beau dire, dans ce domaine-ci, ce n’est pas Hollande l’andouille.

Et 2020 lui donne moult occasions de faire vibrer sa plume.

Et ça commencera avec le général de Gaulle à l’occasion d’un triple anniversaire : les 130 ans de la naissance du « grand Charles » à Lille, les 50 ans de sa disparition, et les 80 ans de l’appel du 18 juin 1940 à la radio depuis Londres.

Le président Macron célébrera aussi le 150e anniversaire de la proclamation de la République par Léon Gambetta, le 4 septembre 1870.

C’est dans cette perspective qu’il faut comprendre la triple invocation de la cathédrale Notre-Dame de Paris lors de ses voeux de fin d’année, ce « joyau national ». «Chacun a vu en Notre-Dame l’empreinte de l’esprit français, quelque chose qui nous dépasse», a-t-il clamé…

L’année qui commence va lui donner de nombreuses occasions d’essayer de nous faire vibrer. Bon courage.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote