Tout en se disant « garant de l’indépendance de la justice », le chef de l’État veut « que l’on comprenne ce qui s’est passé” dans l’affaire Sarah Halimi, une femme juive défenestrée par son voisin.

Print Friendly, PDF & Email