DR
DR

A l’occasion d’un débat en banlieue parisienne avec des élus et des représentants associatifs, le président de la république a expliqué qu’il préférait favoriser l’accès à la nationalité française plutôt que d’accorder le droit de vote aux étrangers lors des élections locales.

« Au fond le vrai sujet aujourd’hui c’est l’accès à la citoyenneté », a dit le chef de l’Etat lors de cet échange organisé en Essonne dans le cadre du « grand débat national ».

« Donner le droit de vote aux étrangers même aux élections locales…je crois que le sujet c’est plutôt comment pour toutes celles et ceux qui ont acquis la nationalité française, comment on s’assure qu’elle s’exprime à plein et qu’ils utilisent tous ces droits », a-t-il poursuivi.

« Quand je vois parfois le taux d’abstention à certaines élections, je me dis que la bataille est plutôt là qu’à donner le droit de vote à ces mêmes élections à ceux qui ne l’ont pas aujourd’hui, c’est plutôt les accompagner dans un chemin qui consiste à demander la nationalité française s’ils sont là depuis longtemps.»

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote