L’humoriste Dieudonné M’Bala M’Bala, soupçonné notamment d’avoir détourné plus d’un million d’euros de recettes non comptabilisées de ses spectacles, a été condamné vendredi 5 juillet à Paris pour fraude fiscale, blanchiment ou encore abus de biens sociaux à trois ans de prison, dont un avec sursis, et 200.000 euros d’amende. Avec deux ans de prison ferme, la décision du tribunal correctionnel de Paris est plus lourde que les 18 mois requis par le procureur.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné sa compagne, Noémie Montagne, en tant que gérante de droit de leur société des Productions de la plume, à dix-huit mois d’emprisonnement avec sursis notamment pour fraude à la TVA et abus de biens sociaux aux dépens de cette société. Et les Productions de la plume ont été condamnées à 50.000 euros d’amende pour soustraction au paiement de la TVA.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote