Désormais ils vivent dans la peur. Leur vie est devenue un enfer depuis 2014. Ils sont obligés d’adapter leurs horaires pour sortir, ils restent parfois bloqués chez eux. Pour se protéger ils ont dû installer des portes blindées, leur seul espoir pour sortir de ce cauchemar est de vendre leur appartement mais leur bien a déjà perdu 100 000 euros de sa valeur. 

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote