DR
DR

Alors que les premières doses du vaccin développé par l’américain Pfizer et l’allemand BioNTech sont arrivées en France ce samedi 26 décembre, la défiance augmente auprès des Français. Selon la dernière étude CoviPrev de Santé Publique France, citée par France Inter jeudi, 60 % des personnes interrogées entre le 14 et le 16 décembre n’envisagent pas de se faire vacciner.

En novembre, ils étaient 47 %. En juillet, ce chiffre s’élevait à 36%. Ces études ont été menées sur un échantillon de 2.000 personnes.

Le chiffre évolue en fonction de l’âge : 27 % des 25-34 ans souhaitent se faire vacciner, ils sont 60 % chez les plus de 65 ans. Parmi les arguments évoqués contre les nouveaux vaccins, ceux-ci ne seraient “pas sûrs” pour 82% des personnes interrogées. 26% préfèrent “d’autres moyens de prévention, comme les gestes barrières”. Enfin, 16% sont “contre la vaccination en général”.

Les chiffres pourraient évoluer avec le temps puisque que 42 % d’entre eux sont prêts à changer d’avis si l’on obtenait des informations rassurantes sur “l’efficacité et la sûreté des vaccins”.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote