Shutterstock
Shutterstock

Nous sommes tous ravis des facilités que nous procure l’électronique. J’écris à l’instant même cet article dans mon bureau, dans lequel la lumière s’adapte automatiquement aux heures. C’est pratique, agréable, efficace, et tellement automatique que je l’oublie.

Idem pour les caméras de surveillance, les Baby-cams, les thermostats intelligents,etc.

Mais la dérive est facile. Saviez-vous par exemple qu’il existe un capteur domestique intelligent qui peut “détecter la vitesse de marche et la longueur de pas des gens, simplement en mesurant les interférences de leur corps avec les signaux radio.”

Et puis il y a AutoEmotive, un project du M.I.T. qui place des capteurs dans les automobiles pour analyser l’expression faciale du conducteur, son rythme cardiaque, son rythme respiratoire, les variations cardiaques, l’activité électrique de sa peau, sa température, la pression de sa main, et le contact de sa main sur une surface (le volant ou la poignée de la porte). Ces indicateurs sont utilisés pour mesurer le niveau de stress du conducteur. Et le système prendra des mesures pour calmer le conducteur, s’il en était besoin…

Et puis, pourquoi ne pas évoquer EQ Radio, un autre projet du M.I.T. qui utilise des signaux sans fil pour détecter les émotions des gens… avec une fiabilité de 87 % ! Certains évoquent la possibilité d’utiliser ces données pour contrôler les lumières chez vous, les adaptant à vos émotions. Bref, des ampoules qui lisent vos sentiments…

Nous sommes de plus en plus cernés… Et confinés, nous n’en sommes que plus vulnérables. Big Brother is always watching you.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote