DR
DR

Dans Le Salon Beige, notre confrère Michel Janva fait une excellente analyse du mouvement agricole qui s’étend depuis quelques jours. Extraits :

Ces derniers mois, les agriculteurs de toute l’Europe ont manifesté. Aujourd’hui, c’est au tour des agriculteurs français de se rendre au Parlement européen le mercredi 24 janvier pour protester contre les hausses de taxes et l’augmentation des coûts du carburant et de l’alimentation animale. Leur riposte contre la guerre de l’Union européenne contre l’agriculture fait suite aux manifestations massives des agriculteurs allemands au cours des dernières semaines. Ces manifestations, qui ont culminé devant la porte de Brandebourg à Berlin, ont été retransmises dans le monde entier.

(…)

Un sondage réalisé par l’un des principaux journaux berlinois a révélé que 65 % des personnes interrogées se rangeaient du côté des agriculteurs.

(…)

Les agriculteurs européens se rendent compte que, malgré d’importantes différences entre les pays, leur sort souffre d’un problème commun : l’excès de zèle de l’UE en matière de politiques vertes et son manque d’intérêt, voire son mépris, pour les agriculteurs et les personnes ordinaires qui vivent dans les communautés rurales. Les décrets de l’UE détruisent le mode de vie rural, qu’il s’agisse des restrictions sans cesse croissantes sur l’utilisation des engrais et des pesticides, des exigences insensées de consacrer des terres agricoles à des zones non productives ou de l’énorme fardeau administratif que représente la nécessité de prouver le respect des réglementations environnementales.

Print Friendly, PDF & Email