DR
DR

Le gouvernement a présenté ce mardi au Sénat un amendement pour organiser le vote anticipé sur des machines à voter. Il interviendrait dans la semaine précédant le scrutin, dès 2022 si les parlementaires le votent.

L’idée est d’offrir la possibilité aux électeurs qui le souhaiteraient de se déplacer dans la semaine précédant chacun des deux dimanches du scrutin présidentiel, dans une des communes inscrites sur une liste, où une machine de vote électronique sera mise à disposition. Bien évidemment, comme aux États-unis, on nous assure que « des garanties sont prévues pour éviter un double vote ».

Les résultats des votes issus de ces machines seraient dépouillés le même soir que les votes classiques.

Print Friendly, PDF & Email