DR
DR

Le gouvernement a présenté ce mardi au Sénat un amendement pour organiser le vote anticipé sur des machines à voter. Il interviendrait dans la semaine précédant le scrutin, dès 2022 si les parlementaires le votent.

L’idée est d’offrir la possibilité aux électeurs qui le souhaiteraient de se déplacer dans la semaine précédant chacun des deux dimanches du scrutin présidentiel, dans une des communes inscrites sur une liste, où une machine de vote électronique sera mise à disposition. Bien évidemment, comme aux États-unis, on nous assure que “des garanties sont prévues pour éviter un double vote”.

Les résultats des votes issus de ces machines seraient dépouillés le même soir que les votes classiques.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote