DR
DR

Voici sa relation de son intervention (fautes conservées) :

J’intervenais à l’ONU pou la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale en France . 

l’Examen de la France par le Comité des Nations Unies sur l’élimination de toutes les formes de discriminations raciales(CERD). la France, à dû répondre aux des rapporteurs sur plusieurs cas discriminatoires et raciales, dont le dossier de la mort de mon frère, Adama Traoré, le 19 juillet 2016, entre les mains de gendarmes. 
Six ans plus tard, les agents des forces de l’ordre qui ont écrasé Adama ne sont toujours pas mis en examen, la justice privilégie l’impunité policière et piétine nos droits à la vérité. 

Cela rejoint le travail avec la Haute-Commissaire aux droits de l’homme sur le racisme systémique à l’encontre des personnes afro-descendantes qui va porter l’affaire Adama Traoré devant le conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, à Genève. 

Un travail avec CNCDH pour préparer l’Examen de la France par le Comité des Nations Unies sur l’élimination de toutes les formes de discriminations raciales(CERD).

C’est un drame inconsolable qui me porte devant vous. Je me battrai toute ma vie pour que ce qui est arrivé à mon frère Adama n’arrive à aucun autre d’entre nous, à aucun de vos enfants, d’où qu’il vienne, qui qu’il soit, quelle que soit sa couleur ou sa religion. Nous avons des devoirs envers les générations qui nous suivent, celui d’être à la hauteur des valeurs d’égalité que nous portons haut et fort.

Je vous exhorte à répéter avec nous que toutes les vies comptent ici bas. 

Je vous exhorte à répéter avec nous que toutes les vies comptent ici bas. 

Je vous exhorte à demander à la France que cesse l’impunité policière, qui offre un permis de tuer aux forces de l’ordre

Pour la mémoire de mon frère Adama, exigeons la lumière sur les circonstances de sa mort. Nous voulons la vérité et la justice pour Adama. Justice pour tous . 

Print Friendly, PDF & Email