DR
DR

Selon nos confrères d’RTL, l’association anticorruption dépose une autre plainte contre lui pour « corruption passive ». Celle-ci vise certaines activités parallèles qu’aurait eu l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, alors qu’il travaillait à l’Élysée, et notamment les liens qu’il aurait tissé avec un oligarque russe, jusqu’à faciliter la signature d’un contrat avec une société de sécurité privée.

Cette plainte d’Anticor vise à dénoncer un mélange des genres et des liaisons dangereuses. Il est ainsi reproché à Alexandre Benalla  d’avoir eu des contacts avec l’industriel russe Iskander Makhmudov, déjà dans le collimateur du parquet national financier.

L’association reproche également à Alexandre Benalla d’avoir perçu « d’importantes sommes d’argent en contrepartie de prestations aux contours douteux ». La plainte s’interroge sur certaines informations secrètes et confidentielles qui auraient pu être divulguées lors de ces tractations privées, Alexandre Benalla étant accrédité « secret défense ».

Lui, a toujours démenti avoir mené des affaires privées alors qu’il était en poste à l’Élysée. 

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote