Olivier Marleix est un des premiers députés à avoir dénoncé la vente d’Alstom à l’américain Général Electric.

Président de la commission d’enquête, il a notamment saisi le parquet national financier sur un probable « pacte de corruption » entre Emmanuel Macron et une série d’acteurs financiers directement liés à l’affaire Alstom et qui auraient, selon certains médias, été donateurs de la campagne d’Emmanuel Macron en 2017.

Dans cet entretien, Olivier Marleix revient sur son dernier ouvrage « Les liquidateurs », qui retrace des années d’abandon de notre industrie française au profit de l’étranger. Un constat glaçant pour tout patriote.

C’est l’histoire d’un président, anciennement ministre de l’Économie, qui, à la vitesse grand V, a bradé tout un pan de notre industrie.

On peut recevoir le livre d’Olivier Marleix en cliquant sur l’image ci-dessous :

Print Friendly, PDF & Email