DR
DR

Un « collectif de citoyens » – cette obsession de la France post-politique, où tout est « citoyen » et les collectifs improvisés remplacent les institutions définies par la Constitution – sera créé par tirage au sort, afin de se prononcer sur la stratégie vaccinale.

Le tirage au sort fait partie, lui aussi, de l’arsenal dérisoire du président post-historique, dont nous pouvons craindre qu’il confonde le destin de la France avec une tombola de fête scolaire.

Il y a, donc, 35 lots à gagner. Mais comment a-t-on procédé ? Les noms des 67 millions de Français ont-ils été inscrits sur des bouts de papier, puis déposés dans une gigantesque urne dans laquelle l’auguste main présidentielle va piocher ? Difficile à croire. Y a-t-il eu sélection préalable pour diminuer ce trop grand nombre, mais aussi le risque de tomber sur des individus inaptes à comprendre des choses simples et à exprimer quelque opinion que ce soit ? Car, même si la chose est désagréable à admettre, nous ne pouvons ignorer le fait que, lors d’un vrai tirage au sort, il est possible de tomber sur ce qu’on appelle l’idiot du village, et même en plusieurs exemplaires. Dans ce cas, le procédé n’est nullement démocratique et annule l’intention annoncée. Car, une fois de plus, nous n’avons affaire qu’à un jeu d’intentions qui s’ajoute à la série lassante commencée il y a trois ans.

S’étonnera-t-on si, l’année prochaine, aux non de Dieu sait quel désastre imminent, un autre « collectif de citoyens » proposera le prolongement sine die du mandat de M. Macron, seul garant respectable de notre survie?

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote