Photo : Bruce Tang
Photo : Bruce Tang

La victime, intéressée par les compétences de l’individu qui travaillait comme « homme à tout faire » chez l’une de ses voisines, lui aurait a proposé de travailler à son domicile pour « effectuer des travaux », raconte un policier à nos confrères du JDD.

Toujours selon le JDD, le mis en cause s’est mis à « résider chez la nonagénaire » et « un mariage était prévu » entre les deux, jusqu’à ce que la victime « se rétracte ».

Face au revirement de la vieille dame, l’homme (sous OQTF) décide « d’inviter des connaissances au domicile de la victime pour la violer en réunion et la séquestrer », détaille au JDD une source proche du dossier. 

Print Friendly, PDF & Email