DR
DR

Nos confrères de La Voix du Nord ont rencontré le frère jumeau d’un soldat français mort au combat en Afghanistan. Lui-même soldat fraîchement à la retraite, il évoque la douleur familiale devant le retour au pouvoir des Talibans.

Johann Hivin-Gérard, du 3e régiment d’infanterie de marine, est l’un des 90 soldats français à avoir péri pour une cause qui semble désormais perdue.

« Qu’il s’agisse de mon frère ou de mes autres camarades, j’ai le sentiment amer qu’ils sont allés au bout de leur mission et du sacrifice ultime pour rien ! témoigne-t-il dans La Voix du Nord. Ça me rend très furieux que nos chefs ne soient pas allés au bout de la mission. Les morts donnaient un sens à la mission. Aujourd’hui, j’ai le sentiment d’avoir été trahi. »

Joffrey revient régulièrement du côté d’Hautmont pour rendre visite à sa mère autour du 8 octobre, qui demeure une date difficile à supporter. « Ça reste toujours une période délicate, surtout pour une maman qui a perdu un enfant. »

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote