DR
DR

Pour Thierry Amouroux, porte-parole du Syndicat professionnel infirmier SNPI, cité par nos confrères de L’OBS, la pénurie de masques est un « scandale d’Etat » .

Depuis fin février, nous avons entendu des annonces du Premier ministre, du ministre de la santé, du directeur général de la santé et à la date d’aujourd’hui, nous n’avons encore rien vu arriver. Nous serons rassurés le jour où ces masques seront distribués dans les hôpitaux. Agnès Buzyn, qui raconte avoir compris avant tout le monde la portée de l’épidémie en Chine en décembre, qui prétend avoir alerté le premier ministre sur le risque de pandémie, ne s’est même pas renseignée sur le stock de masques de la réserve sanitaire ! Elle nous a fait perdre deux mois décisifs. Au moins, Olivier Véran qui lui a succédé a eu le bon réflexe en lançant des commandes.

Les soignants sont en colère. Mais quand ils l’expriment publiquement, via une vidéo, ils sont l’objet de représailles, ils sont convoqués par leur direction et menacés de sanctions disciplinaires.

Cette pénurie en France est un scandale d’Etat, comme l’a été l’affaire du sang contaminé. 600 médecins ont déjà déposé plainte. Notre syndicat fera de même, lorsque la crise sera terminée.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote