C’est une information révélée par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qui a ajouté que la France souhaite poursuivre ces retours d’enfants “innocents”.

“Nous avons rapatrié 17 enfants”, a-t-il déclaré lors d’une émission conjointe de RTL/LCI/le Figaro. “La volonté de la France est de faire en sorte que ces enfants, qui sont innocents, puissent être rapatriés, sous réserve de l’accord de leur mère“, a-t-il expliqué. Concernant leur âge, “pour l’instant nous nous sommes limités à moins de 6 ans”.

Le gouvernement français défend une logique de rapatriement des enfants qui se trouvent dans les camps de prisonniers jihadistes au “cas par cas”, dans un contexte d’hostilité ou de crainte de l’opinion publique face à l’idée d’un retour des jihadistes ou de leurs proches.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote