Shutterstock
Shutterstock

La France n’a jusqu’alors jamais organisé de rapatriement aussi massif. Selon BFM TV, près de 130 hommes et femmes, se trouvant actuellement en Syrie dans des camps sous la surveillance des Kurdes, devraient revenir en France lors des prochaines semaines.

Le retrait des soldats américains en Syrie fait craindre aux autorités françaises de perdre la trace de ces jihadistes. Le choix a donc été fait de les rapatrier par avion pour les juger.

« Tous ceux qui rentreront en France seront judiciarisés et confiés aux juges. Lorsque le juge estimera qu’il faudra les mettre en prison – et ce sera l’essentiel des cas – ils seront mis en prison », a expliqué Christophe Castaner ce mardi sur BFM TV.

« D’abord ce sont des Français avant d’être des djihadistes »

Christophe Castaner

Ces individus sont soupçonnés d’avoir quitté la France pour la Syrie, il y a plusieurs années, afin de combattre dans les rangs de l’organisation terroriste Etat islamique. Pour certains, les services antiterroristes français ne disposent que de leurs noms de combattants, pour d’autres, ils connaissent leur identité réelle et détiennent parfois des vidéos les montrant en train de commettre des crimes.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote