DR
DR

Le collectif Territoires gagnants, qui rassemble des maires et des présidents d’associations, a mobilisé 101 élus locaux pour envoyer un message d’alerte au président de la République.

Selon nos confrères du Figaro, dans une lettre qui sera transmise à l’Élysée samedi, les signataires proposent de réserver 1% du plan de relance, soit 1 milliard d’euros, pour répondre aux urgences constatées dans des quartiers en grande souffrance.

Avec la crise sanitaire et ses conséquences économiques, les associations caritatives avaient déjà signalé une explosion des demandes d’aides (hausse de 50%) et l’apparition de nouveaux profils sociologiques parmi les bénéficiaires de la solidarité. Cette fois, élus et professionnels estiment que ces difficultés sont décuplées dans les banlieues et qu’il est primordial d’apporter une réponse avant l’effondrement.

Taux de chômage en hausse accélérée, paupérisation des emplois, croissance de l’aide alimentaire, triple baisse des revenus dans les foyers, du nombre de licenciés et des créations d’association … 

Parmi les 101 maires signataires du courrier adressé au chef de l’État trois ans après son discours de Tourcoing (Emmanuel Macron avait alors soutenu l’idée d’un nouveau pacte de confiance sur la politique de la ville), on retrouve le président des maires de France François Baroin (Troyes), Guillaume Delbar (Roubaix), Frédéric Leturque (Arras), Marie-Claude Jarrot (Montceau-les-Mines) ou encore Laurent Marcangeli (Ajaccio). 

Une situation… explosive.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote