Shutterstock
Shutterstock

Sont-ils tous devenus fous ? Dans quel gouffre nous emmènent-ils tous ?

Depuis l’échec de la liste LR aux élections européennes, une supposée proximité entre l’électorat de la droite conservatrice et le président de la République est de plus en plus mise en avant, histoire de justifier les trahisons en cours.

Interviewée par le magazine Le Point, Emmanuelle Mignon, une ancienne conseillère de Nicolas Sarkozy, a notamment estimé que l’actuel chef de l’État était “le meilleur président de droite qu’on ait eu depuis un certain temps”, qui a “fait des réformes qui vont dans le sens souhaité par l’électorat de droite”.

“Je crois aussi que les Français sont pragmatiques. Quoi qu’ils fassent, le quinquennat d’Emmanuel Macron ira à son terme: autant lui donner la possibilité de poursuivre son mandat dans de bonnes conditions”, a jugé l’ancienne directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy.

Lors des élections européennes, Les Républicains ont en effet perdu une grande partie de leur électorat de la Présidentielle 2017 au profit de La République en marche. Selon une étude Ipsos-Sopra Steria réalisée fin mai pour France Télévisions et Radio France, 27% des électeurs de François Fillon il y a deux ans ont ainsi voté pour la liste menée par Nathalie Loiseau lors du dernier scrutin européen.

Un transfert de voix révélateur du fait que les propositions d’Emmanuel Macron séduisent de plus en plus les électeurs de la droite traditionnelle, et qui a eu pour conséquence de bouleverser le parti Les Républicains, aujourd’hui dépourvu de leader après la démission de Laurent Wauquiez.


Puisque vous êtes ici...

Chers amis,

Vous êtes désormais des dizaines de milliers chaque jour à lire La Lettre Patriote !
Maintenir ce service en toute sécurité a un coût de plus en plus important, et nous avons besoin que chacun nous aide dans la mesure de ses moyens.

Pour cette raison, nous avons mis en place quatre types d'abonnements.

Vous pouvez choisir le plan qui vous correspond et vous abonner directement par carte bancaire EN CLIQUANT ICI.

Merci !
Julien Michel