DR
DR

C’est une information révélée par nos confrères du Figaro. A Gonesse, dans le Val-d’Oise, un habitant qui vit dans la résidence de Mickaël Harpon, l’homme qui a tué 4 fonctionnaires de police et en a blessé un autre grièvement, a raconté à ses collègues que, dans la nuit qui a précédé l’équipée meurtrière, le tueur a crié « Allah Akbar !» à deux reprises… vers 3-4h du matin !

La résidence comprend de nombreux locataires issus des rangs de la police, selon le voisinage.

Un collègue – policier – du voisin détaille : « Il m’a dit que jeudi matin, vers 3-4 heures, il a entendu crier « Allah Akbar ! » par deux fois, cela l’a réveillé. Cette voix provenait de l’appartement de Mickaël Harpon, m’a t-il assuré, et c’est après l’attaque de la préfecture, jeudi à la mi-journée, qu’il a fait le lien avec ce qui s’était produit dans la nuit».

D’autre part, selon plusieurs témoignages concordants, sa femme aurait raconté en garde-à-vue que le tueur avait eu “une nuit agitée”…

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote