Un syndicaliste policier explique la hausse de la délinquance à Nantes par la hausse de l’immigration, la maire PS Johanna Rolland refuse de faire des amalgames.

Print Friendly, PDF & Email