DR
DR

L’individu, âgé d’une trentaine d’années, est semble-t-il connu des services de renseignement intérieur comme proche de la mouvance anarcho-autonome. En garde à vue, il a lui-même revendiqué appartenir au mouvement des “Black blocs”. Pendant la manifestation de samedi (Acte XIII des Gilets jaunes), il s’était livré à de nombreuses dégradations armé d’un marteau et d’un pied de biche. Après avoir dégradé plusieurs vitrines, il a incendié le véhicule de l’opération Sentinelle.

C’est une charge de CRS qui a mis fin à ses actes. L’homme a été isolé et interpellé. Il est également soupçonné d’avoir détruit une Porsche garée dans une rue parisienne.

D’après RTL, il était déjà connu pour des faits de dégradations et de conduite sous emprise d’alcool et de stupéfiants.