Shutterstock
Shutterstock

Cette information peut paraître anecdotique, mais en fait elle est fondamentale. Leur liberté retrouvée, les législateurs d’outre-Manche peuvent désormais décider de leur propre politique fiscale, ce que nous sommes empêchés de faire à cause de notre appartenance à l’Union européenne. Et ils ont commencé avec un produit de très large consommation : les tampons hygiéniques.

“Je suis fier que nous tenions aujourd’hui notre promesse de supprimer la taxe sur les tampons. Les produits hygiéniques sont essentiels, il est donc normal de ne pas facturer la TVA”, a déclaré dans un communiqué le ministre des Finances, Rishi Sunak, qui avait annoncé la mesure dans son budget en mars.

Felicia Willow, directrice générale de la Fawcett Society, société de défense des droits des femmes, s’est félicitée de ce changement.

“Le chemin a été long pour en arriver là, mais la taxe sexiste qui a vu les produits hygiéniques classés comme des articles de luxe, non essentiels, peut enfin être reléguée dans les livres d’histoire”, a-t-elle dit.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote