Shutterstock
Shutterstock

Mais à qui y rend-on un culte, alors ?

On se souvient que des Gilets Jaunes avaient mis à sac le temple maçonnique de Tarbes. Aujourd’hui, le meneur du groupe a été condamné à deux ans de prison, dont un an ferme.

Par comparaison, le clandestin pakistanais qui a abîmé la basilique de Saint-Denis, son orgue, etc, a écopé de 7 mois de prison.

Dans son réquisitoire, le procureur a parlé «de dégradations exceptionnelles parce qu’on s’en est pris à un lieu de culte ou de confession, là où la République doit garantir la liberté de penser. Ça faisait un moment qu’on entendait parler des francs-maçons sur les réseaux sociaux. Ce qui a été visé, c’est le symbole. Ces dégradations ne sont pas banales, elles sont sous-tendues par la haine». […]

C’est ainsi qu’on apprend qu’on rend un culte dans les temple maçonnique…

Print Friendly, PDF & Email