DR
DR

La dernière fois, c’était il y a 70 ans.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé jeudi avoir rappelé l’ambassadeur de France en Italie « pour consultations ». La France dénonce une série de « déclarations outrancières », « d’attaques sans fondement » et sans « précédent » de responsables italiens.

« La France a fait, depuis plusieurs mois, l’objet d’accusations répétées, d’attaques sans fondement, de déclarations outrancières que chacun connaît et peut avoir à l’esprit. Cela n’a pas de précédent, depuis la fin de la guerre », peut-on lire dans le communiqué du ministère.

« Les dernières ingérences constituent une provocation supplémentaire et inacceptable », a déclaré la porte-parole du Quai d’Orsay dans un communiqué. Une récente rencontre entre le vice-Premier ministre italien Luigi Di Maio et des « gilets jaunes », en France cette semaine, a provoqué la colère de Paris, qui a jugé cette rencontre comme une « nouvelle provocation ».

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Vous êtes désormais des dizaines de milliers chaque jour à lire La Lettre Patriote ! Nous avons besoin que chacun nous aide dans la mesure de ses moyens.

Si vous pensez que nous faisons un bon travail, s'il vous plaît choisissez l'abonnement qui vous correspond EN CLIQUANT ICI.

Merci !
Julien Michel