Photo : @luamduan via Twenty20
Photo : @luamduan via Twenty20

C’est la Banque de France qui le dit…

La reprise « progressive » entamée avec la levée du confinement, et qui se traduira par un rebond de l’économie dès le troisième trimestre, ne suffira pas a éviter une récession inédite de l’économie cette année, estime la Banque de France, qui publie ses projections macroéconomiques jusqu’en 2022. L’institution anticipe une chute record d’environ 10% du PIB cette année. Le taux de chômage pourrait atteindre un pic de 11,8% mi-2021.

Si les fermetures de sites dans l’industrie « sont devenues marginales » et que le bâtiment reprend « de façon très dynamique », d’autres secteurs sont en grande difficulté note la Banque de France, à l’image de l’hébergement ou la restauration, encore en partie confinés.

La reprise dépendra aussi de l’évolution de l’épidémie note la Banque de France. Elle pourrait être plus rapide en cas de découverte d’un traitement ou d’un vaccin mi-2021 ou à l’inverse beaucoup plus lente si l’épidémie reprenait de la vigueur et imposait de nouveau des mesures de confinement, prévient-elle.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !