Shutterstock
Shutterstock

L’écran de fumée du Grand débat national cache mal que rien de change en Macronie. Entre autres, on continue de vider les poches des Français. Cette fois-ci, il s’agit du tarif réglementé de l’électricité, dont l’augmentation est prévue pour cet été, lorsque les citoyens auront “le dos tourné”. La hausse prévue est de 5,9%.

Deux associations, l’Association nationale de défense des consommateurs et des usagers (CLCV) et l’UFC-Que Choisir ont adressé, vendredi 12 avril, une lettre ouverte à Emmanuel Macron.“Monsieur le président de la République (…), nos deux associations vous demandent de ne pas laisser le gouvernement suivre cet avis que nous considérons techniquement infondé et juridiquement contestable”, peut-on lire dans leur lettre. 

Il ne faut pas oublier que ce tarif avait été gelé au plus fort de la crise des Gilets jaunes…

En cas de validation de la hausse des tarifs réglementés de l’électricité, les deux associations ont déjà annoncé qu’elle saisirait le Conseil d’Etat. Elles demandent plus largement à l’exécutif des mesures fiscales pour faire baisser la facture électrique des ménages et augmenter le pouvoir d’achat.

Décidément, le “en même temps” si cher à la Macronie a de plus en plus des allures de manoeuvre de pick-pocket. Regardez la main que je vous tends, et en même temps, ne regardez pas mon autre main qui vous fait les poches…


Puisque vous êtes ici...

Chers amis,

Vous êtes désormais des dizaines de milliers chaque jour à lire La Lettre Patriote !
Maintenir ce service en toute sécurité a un coût de plus en plus important, et nous avons besoin que chacun nous aide dans la mesure de ses moyens.

Tous les patriotes doivent nous rejoindre pour que jamais notre voix ne se taise !

Pour cette raison, nous avons mis en place quatre types d'abonnements.

Vous pouvez choisir le plan qui vous correspond et vous abonner directement par carte bancaire EN CLIQUANT ICI.

Merci !
Julien Michel