“On est tout de même ennuyé que le “défenseur des droits” ne voie pas ce qu’il y a d’anormal à toucher 30.000 € par mois, surtout après une carrière qui ne fut pas non plus placée sous le signe de l’abnégation et de la frugalité…”